CM 2014 - Éliminatoires - France/Espagne (0-1)

La Roja a claqué 114 000 euros en France

Note
8 votes
8 votes pour une note moyenne de 4.56/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

La Roja a claqué 114 000 euros en France
La Roja a claqué 114 000 euros en France
100 milliards d’euros de dette publique, une récession à 1,5% et un taux de chômage à 27%. Non, l’Espagne n’est pas en crise. Pas toute l’Espagne.

Pour preuve, la Roja a facturé son dernier déplacement en France à 114 000 euros. C’est le Petit Journal de Canal+ qui a mené l’enquête. La Selección, ainsi que l’intégralité de son staff – soit 47 membres en tout – auraient, selon l’équipe de Yann Barthès, séjourné trois nuits au Bristol, à Paris. À 950€ la nuitée, l’addition finale est salée, forcément…

Mais après tout, Xavi et ses potes l’ont bien mérité après leur victoire (0-1) sur les Bleus . Et puis à en croire Manuel Bruna du Mundo Deportivo interrogé par la chaîne cryptée, c’est tout ce qu’il y a de plus conventionnel dans un pays miné par son gouffre financier. « Pour nous, le football est une échappatoire à la crise. Ces dernières années, la sélection nationale a beaucoup gagné. Et ça nous a permis d’oublier un peu la crise. Si on ne pense qu’à la crise et que tout va mal, on finira par tous se suicider. »

Qui a dit que l’austérité était la solution ?
JL

 





Votre compte sur SOFOOT.com

25 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par bud_light le 27/03/2013 à 16:49
      Note : 8  /

    en même temps les gars son double champions d'europe et champions du monde. Ils l'ont bien mérité leur nuit au bristol. Perso c'est pas parce que la faim dans le monde s'aggrave que je m'interdis de bouffer du foie gras quand l'occasion se présente... faut arrêter de jouer les faux culs là.

  • Message posté par Lightwyx le 27/03/2013 à 16:49
      Note : - 2 

    Heureusement que c'est la crise en Espagne :p

  • Message posté par Jean-Bonbeur le 27/03/2013 à 16:56
      Note : 7  /

    On en parle des costumes de l'EDF qui ont été fait par un créateur qui serait pas loin de 5K€ l'unité?
    Sauf que nous on a rien gagné depuis 2000...

  • Message posté par ozymandias le 27/03/2013 à 16:57
      

    Ils auraient pu arrondir à 115.000, les radins

  • Message posté par VISCA2011 le 27/03/2013 à 17:08
      Note : 5  /

    Vous appelez ça une enquête??? Allô mais Allô quoi!!! la journaliste appelle l'hôtel pour demander le prix de la chambre et on lui répond 950 euros la nuit!! ça c'est le RACK RATE et non pas le tarif groupe!!! si c'est mener une enquête ben demain moi je ferai journaliste... 40 joueurs X 3 nuits à 950 E la chambre = 114 000 euros BRAVO LE PETIT JOURNAL

  • Message posté par RonHarris le 27/03/2013 à 17:16
      Note : - 1 

    Parmi d'autres articles, un qui m'a particulièrement marqué: http://www.article11.info/?La-salud-no- … ation_page

    Si c'est la crise en Espagne il serait en effet normal que les joueurs payés avec un gros salaire prennent en charge leurs déplacements.

  • Message posté par am-bx le 27/03/2013 à 17:23
      Note : 1 

    Message posté par Jean-Bonbeur
    On en parle des costumes de l'EDF qui ont été fait par un créateur qui serait pas loin de 5K€ l'unité?
    Sauf que nous on a rien gagné depuis 2000...


    Et la Coupe des confédérations gagnée en 2001 et 2003 ! ça compte ;)

  • Message posté par Siagol le 27/03/2013 à 17:27
      Note : 3  /

    "C'est le Petit journal" Perso je me suis arrêté ici

  • Message posté par ToxikCheese le 27/03/2013 à 17:33
      Note : 2 

    Le Petit Journal...

    Rarement un JT n'aura aussi bien porté son nom ...

  • Message posté par vale le 27/03/2013 à 17:34
      Note : - 1 

    Sauf que la fédé espagnole se fait un max de fric avec les matchs amicaux au Qatar & co (+ les récentes victoires en grandes compétitions) et ils ont tellement de blé qu'ils ont rendu ce que l'état spanish donne chaque année à toutes les fédérations. En gros, ils font ce qu'ils veulent avec leur argent et ils ont pas besoin de celui de l'état.

  • NabilaZlatan a été mis sur la touche, tous ses commentaires sont masqués
  • Message posté par numero99 le 27/03/2013 à 18:08
      Note : 2 

    Nous nos bleus font pareille :) mais sans gagner les compètes, alors remballez "le petit journal" et autre dans votre tentative débile de faire passer les espagnols pour de "sale riche".

    Balance ton salaire Barth' et celui de ton boss Denisot qu'on rigole!
    (sors de mon corps Dupont-aignan)

  • Message posté par Tfou le 27/03/2013 à 18:27
      Note : 1 

    Il est vrai que les bleus passent leurs nuits dans des hôtels minables à 35 euros.

  • Message posté par Flofred le 27/03/2013 à 19:25
      Note : 2 

    Le petit journal n'a pas poussé à fond son enquête... Ils ont oublié tous les frais en matière de produits dopants et les frais de déplacement et de logement de Fuentes (si je reprends la pensée de certains "forumeurs" que j'ai pu lire depuis hier soir ^^).

  • Message posté par Vecchia Signora le 27/03/2013 à 21:38
      

    Aussi je rajouterais que, la crise economique, ce ne sont pas les Iniesta, Xavi ou Casillas qui l'ont créée... Mais plutot les speculateurs de merde et autres financiers vereux aides par les politiques au methodes mafieuses..

  • Message posté par Cefca le 27/03/2013 à 21:39
      Note : 3  /

    Article inintéressant en soi, mais qui, à mon sens, l'est un peu plus quand on creuse une des phrases :

    « Pour nous, le football est une échappatoire à la crise. Ces dernières années, la sélection nationale a beaucoup gagné. Et ça nous a permis d’oublier un peu la crise. Si on ne pense qu’à la crise et que tout va mal, on finira par tous se suicider. »

    Il n'est ici question que du foot, mais on peut étendre au sport en général, entre autres le hand, le basket, le tennis, le cyclisme sur route, les sports motorisés, et d'autres sports moins médiatisés.

    Il peut y avoir plusieurs explications à cela, et je ne suis pas assez expert notamment sur la politique de formation et de détection sportive espagnole pour en connaître les rouages, même si il est fort probable qu'elle a du être particulièrement développée et est potentiellement aujourd'hui une référence.

    Par contre, et je vais probablement recevoir une nouvelle volée de critiques pour dire cela, cette phrase prends pour moi tout son sens à la lumière de la procédure entourant le procès Fuentès (dossiers mystérieusement perdus, vices de procédure entraînant l'irrecevabilité de plusieurs pièces, absence totale de volonté de creuser autour de l'affaire proprement dite, silence radio aux propositions de celui-ci d'en dire plus, etc..).

    Sans aller jusqu'à parler d'un dopage d'Etat, même si la question peut se poser, il y a en tout cas à mon sens une véritable protection, une omerta autour de ce sujet organisée par les pouvoirs publics espagnols justement parce qu'aujourd'hui le sport est l'un des seuls motifs de joie et, pour reprendre le terme utilisé, un échappatoire face à la situation économique plus que difficile du pays.

  • Message posté par Cloé le 27/03/2013 à 22:02
      

    Je rejoins Cefca par rapport au dopage.
    J'ai un peu suivit l'affaire Puerto, comme j'aime bien aussi le cyclisme, et je n'ai pas l'impression qu'on creuse beaucoup, côté justice espagnole, en ce qui concerne les autres sports. On préfère se concentrer sur le vélo.
    Mais, en ce qui me concerne, quand un pays commence à gagner dans beaucoup de sports différents, alors qu'avant, il était plutôt quelconque, je me pose des questions. Tennis, Tour de France (et on sait ce qui circule en vélo), basket, hand récemment, ça commence à faire trop pour éviter les suspicions.

  • Message posté par Vecchia Signora le 27/03/2013 à 22:48
      

    Bah si le dopage est a l'origine du succes de l'equipe espagnole, comme le pretendent certains, dans ce cas; VITE! QUE TOUTES LES EQUIPES DE LIGUE 1 se mettent a la piquouze ! Comprenez Stimulants, anabolisants, diuretiques, hormones... On s'emmerdera moins dans les stadesa voir des zombies balle au pieds!

    Plus serieusement, le sejour au Bristol; l'equipe espagnole l'a merite ! Ils jouent bien, ils font plaisir a voir; y a qu'a les imiter.

  • Message posté par Cloé le 28/03/2013 à 00:35
      

    Je parlais du sport espagnol en règle général, pas seulement du foot.
    Mais, si un éventuel produit ou une méthode, existait, je doute qu'ils fournissent les infos aux autres.
    De plus, je rajouterai que le dopage made in Fuentes, était surtout de l'ordre d'auto-transfusions sanguines (le témoignage du cycliste Tyler Hamilton est d'ailleurs assez édifiant), et je rappelle que les contrôles sanguins n'existent pas dans le foot. Ils en sont encore aux échantillons d'urines.

  • Message posté par Pascal Pierre le 28/03/2013 à 10:16
      Note : - 1 

    Cloé : tu crois sincèrement qu'il n'y a qu'en Espagne, des piquouses de ce type ? Faut arrêter d'être dupe, le dopage existe pratiquement depuis aussi longtemps que le sport.

    C'est d'une hyprocrisie sans nom : on s'est caressés devant Carl lewis, Zidane, Hinaut qui se piquouzait autant que les autres. Ils étaient juste meilleurs.

    c'est la hauteur de la performance qui a pris le dessus sur la perf elle-même car le traitement médiatique combiné aux intérêts économiques le demandent.

    Et comme on est pas prêt de rationaliser le sport, genre faire pas plus de 50 matchs par an pour le foot, faudra pas s'étonner qu'une assistance médicale soit présente pour tenir le calendrier.

  • Message posté par derIngenieur le 28/03/2013 à 10:45
      

    Merde, 1/3 du PIB ! L'allemagne va de nouveau devoir mettre la main au portefeuille !

  • Message posté par ze7espo le 28/03/2013 à 10:50
      

    Sacré Petit Journal... de l'info, du buzz, du justin, du gaga,... de la m****!

  • Message posté par Cefca le 28/03/2013 à 11:21
      

    Message posté par Pascal Pierre
    Cloé : tu crois sincèrement qu'il n'y a qu'en Espagne, des piquouses de ce type ? Faut arrêter d'être dupe, le dopage existe pratiquement depuis aussi longtemps que le sport.

    C'est d'une hyprocrisie sans nom : on s'est caressés devant Carl lewis, Zidane, Hinaut qui se piquouzait autant que les autres. Ils étaient juste meilleurs.

    c'est la hauteur de la performance qui a pris le dessus sur la perf elle-même car le traitement médiatique combiné aux intérêts économiques le demandent.

    Et comme on est pas prêt de rationaliser le sport, genre faire pas plus de 50 matchs par an pour le foot, faudra pas s'étonner qu'une assistance médicale soit présente pour tenir le calendrier.


    Seulement en Espagne, non évidemment. Par contre, il n'y a, à ma connaissance, qu'en Espagne où l'on voit une telle amélioration des performances sportives globales (sous entendu, tous sports confondus), laquelle courbe est à peu de choses près inverse à celle des divers chiffres économiques sur la même durée.

    Comme je l'ai déjà dit, l'explication est sans doute complexe, et il n'est pas possible d'occulter la formation et la détection, car le talent est en tout état de cause là. Mais pour te répondre plus précisément, ce n'est pas parce que le "dopage" est généralisé qu'il est le même partout.

    Pour te donner un exemple concret, Amstrong était loin d'être le seul cycliste à se doper, mais il bénéficiait d'une avance en la matière qui faisait que les dopages en question étaient incomparables.

    Donc même si le dopage est sans aucun doute généralisé, et comme tu dis vu les calendriers ce n'est pas prêt de cesser, cela n'empêche pas qu'il y ai plusieurs stades, plusieurs niveaux de dopages, et que je pense sincèrement que l'Espagne dispose aujourd'hui d'une grande avance dans le domaine, notamment du fait d'une protection (a minima) organisée par les pouvoirs publics.

  • Message posté par Cloé le 28/03/2013 à 11:23
      

    Message posté par Pascal Pierre
    Cloé : tu crois sincèrement qu'il n'y a qu'en Espagne, des piquouses de ce type ? Faut arrêter d'être dupe, le dopage existe pratiquement depuis aussi longtemps que le sport.

    C'est d'une hyprocrisie sans nom : on s'est caressés devant Carl lewis, Zidane, Hinaut qui se piquouzait autant que les autres. Ils étaient juste meilleurs.

    c'est la hauteur de la performance qui a pris le dessus sur la perf elle-même car le traitement médiatique combiné aux intérêts économiques le demandent.

    Et comme on est pas prêt de rationaliser le sport, genre faire pas plus de 50 matchs par an pour le foot, faudra pas s'étonner qu'une assistance médicale soit présente pour tenir le calendrier.


    Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit. Je ne pense pas qu'il n'y ait que l'Espagne qui se dope. Je pense juste qu'ils ont du trouver une meilleure méthode que les autres.

  • Message posté par nononoway le 02/04/2013 à 09:39
      

    Le genre d'enquête populiste au possible.

    Déjà le calcul sur les hôtels n'a pas de sens. Des réservations en grand nombre amène des réductions à la tête du client, chiffres pas fiables donc.

    Idem pour les transports aériens qui sont toujours financés par les sponsors.

    Bref, "les footballeurs sont trop payés, c'est scandaleux, etc.".

    Je suis ok que tout est disproportionné, mais c'est toujours la même chasse aux sorcières, tandis que personne ne trouvera scandaleux d'observer les % de recette, déductions fiscales et exil fiscaux de notaires, banquiers, médecins, entrepreneurs, etc.


25 réactions :
Poster un commentaire